x
Menu  
À la une   Chantiers   Économie   Entreprises   Hommes & Métiers   Matériaux   Matériels   Salons   Newsletters
Matériaux
Les écomatériaux, de quel bois se chauffent-ils ?
Chez Eiffage, Sekoya se veut une plateforme carbone & climat entièrement dédiée aux matériaux et procédés bas carbone. Sensibilisé à la nécessité de réguler ses émissions, le groupe entend accompagner ses clients dans leur propre démarche de réduction de leur empreinte carbone, en développant des solutions alternatives dans ses offres. Des réalisations comme la tour bois Hyperion à Bordeaux, ou les cent logements en bois du Crous à La Rochelle, témoignent d’une demande existante du marché en matériaux respectueux de l’environnement dont le bois fait figure de proue.
ECT transforme les terres inertes en potager urbain
A côté de l'aéroport d'Orly, ECT s'apprête à réhabiliter un site délaissé grâce à des terres inertes issues de chantiers du BTP.
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux et du génie civil.
BioImpulse : une résine adhésive « vertueuse » pour la construction
Présenté pour la première fois à Bruxelles le 2 octobre dernier lors de l'Efib (Europen forum for industrial biotechnology and the bioeconomy), le projet BioImpulse - auquel prennent part Michelin, FCBA, Inra et Insa - vise à créer une nouvelle résine adhésive sans substance préoccupante pour les secteurs de l'automobile et la construction.
Des billettes d'aluminium recyclé à 75 %
Alors que la production mondiale d'aluminium est responsable à elle seule de 3 % des émissions de gaz à effet de serre, soit 1,2 milliards de tonnes CO2, le groupe norvégien Hydro, qui possède les marques de menuiseries Technal et Wicona, entend diminuer son empreinte carbone dans ses usines de production d'aluminium. En plus de fournir de l'aluminium bas carbone certifié, il a mis au point un nouveau process de recyclage lui permettant de fabriquer des fenêtres, gardes-corps et cloisons en aluminium « 75R », qui comprend un taux de matières recyclées post-consommation d'au moins 75 %.
Bouygues Construction se lance dans les bétons bas carbone
Bouygues Construction et Hoffmann Green Cement Technologies annoncent une collaboration technique et commerciale d'une durée de 30 mois visant à élaborer et tester des formules de béton bas carbone.
La bauge pour l'éco-construction
Le projet de recherche CobBauge 1, copiloté par l'ESITC Caen et l'Université anglaise de Plymouth, a permis d'accroître la capacité de la bauge, un matériau utilisé des deux côtés de la Manche, et capable de contenir la chaleur à l'intérieur des bâtiments. La seconde phase sera dévoilée le 3 septembre prochain à Londres.
Euroméditerranée et Eiffage testent la terre crue
L’Établissement public d’aménagement Euroméditerranée (EPAEM), Saint-Gobain Distribution Bâtiment France et Eiffage expérimentent la terre crue, un matériau de construction écoresponsable.
« Le principal enjeu consiste à assurer une traçabilité des déblais »
Christophe Maillet est responsable de la valorisation des déblais du Grand Paris Express au sein de la Société du Grand Paris. A ce titre, sa mission consiste à trouver un débouché pour les 45 millions de tonnes de terres excavées pour la construction des futures lignes de métro. Un rôle crucial alors qu'au moins 70 % de ces déblais doivent être valorisés.
>
Mat Environnement
L'actualité de la filière environnement.

Découvrir
S'abonner