x
Menu  
À la une   Chantiers   Économie   Entreprises   Hommes & Métiers   Matériaux   Matériels   Salons   Newsletters
Scanmetals et Steinert valorisent les cendres résiduelles d'incinérateur (IBA)
Scanmetals et Steinert valorisent les cendres résiduelles d'incinérateur (IBA)
Ejvind Pederson, lauréat du prix « Entrepreneur de l’année 2018 » au Danemark, s’est associé à Steinert pour transformer les cendres résiduelles d’incinérateur (IBA) en métal pur, dont la qualité atteint celle de la matière première. Alors que personne ne s’intéressait à l’IBA il y a encore six ans, le dirigeant de Scanmetals produit aujourd’hui chaque jour de quoi remplir l’équivalent de quatre camions d’aluminium, sachant que l’industrie automobile qu’il fournit n’a pas besoin de matière première brute, les matières premières secondaires étant de haute qualité.
Le plus grand incinérateur de Copenhague produit environ 240 000 tonnes de cendres lourdes par an. Selon Ejvind Pederson, « environ 20 % des déchets qui entrent dans un incinérateur finissent en cendres. Dans cette cendre de fond, 2 % sont constitués de métal, des pièces allant de 1 à 100 mm ». Or sur l’incinérateur, la séparation par courants de Foucault peut faire augmenter cette valeur jusqu’à 50 ou 60 %.
Grâce à différentes machines précises fournies par Steinert, Scanmetals sépare les métaux non ferreux, puis extrait l’acier inoxydable à l’aide d’un système de tri par induction. Le Steinert XSS T (à transmission par rayons X) produit ensuite de l’aluminium pur à 99,9 % en triant les métaux lourds et l’aluminium fortement allié.
Ainsi, des industriels peuvent par exemple produire des canettes de boisson quasi exclusivement avec de l’aluminium recyclé par Scanmetals, plutôt qu’avec de la matière première extraite d’une mine. A noter que l’aluminium récupéré peut être recyclé jusqu’à dix fois sans perte de qualité.
Fondé en 1889 à Cologne, Steinert est l’un des principaux spécialistes mondiaux de tri par capteurs et de séparation magnétique. Opérant dans l’industrie des mines, de la ferraille et du recyclage des déchets, cette entreprise familiale compte aujourd’hui 300 employés et réalise environ 100 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel.
Par La rédaction, le 24/05/2019
Mat Environnement
L'actualité de la filière environnement.

Découvrir
S'abonner