x
Menu  
À la une   Chantiers   Économie   Entreprises   Hommes & Métiers   Matériaux   Matériels   Salons   Newsletters
L’Association BBCA s’inquiète d’un report de la mise en place de la RE 2020
L’Association BBCA s’inquiète d’un report de la mise en place de la RE 2020
L’Association BBCA, qui intervient dans la mise au point de la réglementation environnementale du bâtiment (RE 2020), a fait part de ses inquiétudes après les récentes communications du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique (CSCEE) demandant un report de la RE 2020.

Le secteur du bâtiment est l’un des premiers émetteurs de CO2 dans le monde. En effet, il consomme énormément de ressources naturelles non renouvelables, d’énergie, de produits fortement émetteurs de CO2 dans leur processus de fabrication et de transports routiers sur des distances qui tendent d’ailleurs à s’allonger.

Pour Stanislas Pottier, directeur de l’Investissement responsable d’Amundi et président de l’Association BBCA: «Avec le changement climatique, gagner lentement équivaut à perdre car c’est le cumul des émissions qui définit le climat de demain ».Il ajoute également que « Les acteurs français sont particulièrement innovants et compétitifs sur le sujet du carbone. Espérons un appui réglementaire qui capitalise et encourage cette avance, comme la loi de 2015 sur la transition énergétique l’a fait pour l’ensemble des secteurs économiques.»

Sur près de 100 demandes enregistrées, 40 bâtiments ont déjà reçu le label BBCA récompensant une empreinte carbone faible. Ils sont jugés sur plusieurs critères tels que : sobriété de la conception, économie de matériaux, matériaux bas carbone, lutte contre le gaspillage et les déchets, réduction des besoins énergétiques, conserver l’existant, recycler, maximiser le stockage carbone, etc.

Selon l’Association, plusieurs promoteurs sont particulièrement actifs sur le sujet comme Nexity, Woodeum, Groupe Crédit Agricole, Linkcity,
Icade, Bouygues Immobilier, BNP Paribas Real Estate et REI Habitat.

Pour encourager le développement de ce type de démarches, l’Association BBCA souhaite l’engagement d’une première phase de la règlementation environnementale consacrant le carbone comme priorité qui pourrait être limitée dès 2020 aux chantiers majeurs situés en milieu urbain dense, où l’enjeu carbone est capital, et étendue ensuite à toutes les opérations.
 
Par La rédaction, le 07/06/2019
Mat Environnement
L'actualité de la filière environnement.

Découvrir
S'abonner