x
Menu  
À la une   Chantiers   Économie   Entreprises   Hommes & Métiers   Matériaux   Matériels   Salons   Newsletters
JO 2024 : Hesus valorise les terres du stade départemental Yves-du-Manoir
JO 2024 : Hesus valorise les terres du stade départemental Yves-du-Manoir
Le stade départemental Yves-du-Manoir, à Colombes, accueillera les épreuves de hockey sur gazon des Jeux de Paris 2024. Hesus a été retenu pour évacuer les déblais de terrassements du chantier ainsi que pour l’apport des matériaux nécessaires aux aménagements des terrains de sport.
 
Flan Terrassement, filiale d’Eurovia IDFN (Vinci) a confié à Hesus l’évacuation des déblais issus de l’ensemble des terrassements liés à la construction de nouveaux bâtiments et la rénovation des terrains de sport du stade départemental Yves-du-Manoir, situé à Colombes, ainsi que l’apport des matériaux nécessaires aux aménagements des terrains de sport dans le cadre des grands travaux menés par Léon Grosse, pour le compte du département des Hauts-de-Seine. Un siècle après avoir été le principal site des Jeux Olympiques de 1924, ce stade sera le site de compétition du hockey sur gazon en 2024.
Notons qu’Hesus était déjà engagé sur les chantiers des ouvrages olympiques pour le transport et traitement des terres au sein du Village des athlètes.

100 000 tonnes de terres à valoriser

Le marché, dont l’exécution a démarré en février 2022 et doit durer 9 mois, comprend l’évacuation et le traitement de plus de 100 000 tonnes de terres inertes, dont 31 000 tonnes de terres polluées, et l’apport de 20 000 tonnes de matériaux.
La valorisation des terres et l’optimisation logistique permanente, grâce au recours à des solutions de proximité permettront de réduire les trajets à vide (double fret, distance faible entre les exutoires), et ainsi de limiter l’empreinte carbone et les impacts environnementaux du projet, répondant ainsi aux objectifs fixés par le Département des Hauts-de-Seine, propriétaire du stade. « La diminution des impacts environnementaux, dont la performance carbone, est au cœur de la stratégie d’Hesus ; nous sommes engagés à multiplier par 67, la performance carbone sur nos chantiers d’ici 2026 » souligne Emmanuel Cazeneuve, PDG, Fondateur d’Hesus.
 
Le chantier prévoit la valorisation de 100 % des déchets et des terres et la préservation des ressources naturelles et des écosystèmes. Les matériaux inertes seront valorisés en réemploi de chantier à chantier et en comblement de carrière. Une partie des matériaux non inertes seront également valorisés en comblement de carrière. Une partie des matériaux pollués seront dirigés en centre de recyclage et de lavage physico-chimique. L’intégralité du service est digitalisé, de façon à permettre la traçabilité et la géolocalisation des lots de terres.
 
Par Bruno Mortgat, le 11/03/2022
Mat Environnement
L'actualité de la filière environnement.

Découvrir
S'abonner