x
Menu  
À la une   Chantiers   Économie   Entreprises   Hommes & Métiers   Matériaux   Matériels   Salons   Newsletters
Des boues d'épuration vertes à Sausheim
Des boues d'épuration vertes à Sausheim
Une unité de méthanisation située au cœur de l’écopôle de Sausheim (68) permettra de valoriser 100% des boues issues de la station de traitement des eaux usées pour alimenter en gaz vert l’équivalent de 125 bus de l’agglomération.

Opérationnelle depuis décembre 2020, l’unité de méthanisation de Sausheim traite les boues d’épuration de 490 000 équivalent-habitants et produit chaque année 2 000 000 Nm3 de biométhane épuré. Ce gaz vert alimentera 44 bus de l’agglomération mulhousienne en 2022, contre 22 aujourd’hui. Pour l’heure, le biométhane non consommé par les bus est destiné aux bâtiments de Mulhouse Alsace Agglomération. L’ensemble de la flotte de bus circulera au biométhane à horizon 2034.

L’installation renforce la complémentarité énergétique entre la station de traitement des eaux usées et l’unité de valorisation énergétique des déchets (UVE). En effet, l’unité de méthanisation valorise en énergie verte 100% des boues d’épuration en s’appuyant sur la chaleur fatale produite par l’unité de valorisation énergétique pour maintenir à température constante (37°C) les deux cuves de méthanisation. Les boues digérées récupérées en sortie de méthaniseur sont centrifugées et le résidu solide est ensuite traité au sein de l’UVE.

Ce procédé complète les débouchés énergétiques existants de l’écopôle, à savoir la production d’électricité pour l’autoconsommation des deux sites, la production de vapeur pour les Papèteries du Rhin, et l’alimentation du réseau d’eau chaude du chauffage urbain des communes.

Récupération du phosphore : une première nationale

L’unité de méthanisation est également équipée d’un système de récupération du phosphore. Grâce à un procédé unique en France développé par Suez : « Phosphogreen », celui-ci récupère le phosphore sur les digestats liquides issus de la méthanisation des boues de la station d’épuration, via une réaction de précipitation-cristallisation.

Le phosphore ainsi récupéré, appelé struvite, se présente sous la forme de granules de 1 à 3 mm et est utilisé à des fins agricoles pour fertiliser les sols. Chaque année, près de 90 tonnes de struvite pourront ainsi être récupérées.

L’unité de méthanisation de Sausheim en chiffres :

Une capacité de traitement des boues d’épuration de 490 000 équivalent-habitants
Une production annuelle de gaz vert de 2 000 000 Nm3, équivalent à la consommation de 125 bus urbains de l’agglomération mulhousienne.
Une réduction de 30% des boues à incinérer
Une production de 3500 sacs de struvite chaque année, représentant 88 tonnes de struvite.
Par la rédaction, le 24/11/2021
Mat Environnement
L'actualité de la filière environnement.

Découvrir
S'abonner