x
Menu  
À la une   Chantiers   Économie   Entreprises   Hommes & Métiers   Matériaux   Matériels   Salons   Newsletters
Aktid signe un contrat pour la construction du nouveau centre Tri Val-de-Loir(e)
Aktid signe un contrat pour la construction du nouveau centre Tri Val-de-Loir(e)
D’ici 2023, le nouveau centre de Tri Val-de-Loir(e) sortira de terre. Situé au nord de Tours, il aura la capacité de valoriser plus de 50 000 tonnes de déchets par an. Pour cela, il bénéficiera des dernières technologies en matière de tri optique afin de traiter de manière automatisée les déchets. Un projet mené par la société publique locale Tri val de loir(e) dont elle a confié la construction au groupement composé de Coved, Eiffage Construction, Breust Chabrier architectes, ainsi qu’à l’entreprise Aktid.

Autour de la table, pas moins de 9 métropoles et communautés de communes (entre autres Tours Métropole, VAL-ECO pour le secteur d’Amboise, le SMICTOM pour Chinon, le SYVALORM en Sarthe, mais également les communautés de communes de Loches ou encore de Mer dans le Loir-et-Cher) se sont regroupées pour faire sortir de terre un nouveau centre de collecte sélective et tri situé à Parçay-Meslay (37), au nord de Tours. Géré par la société SPL, créée pour l’occasion, l’objectif du site est de recycler plus de déchets.

     Une situation géographique idéale
Le site facilement accessible par la D910 et l’A10, bénéficie d’une situation géographique idéale afin d’accueillir les déchets qui viendront au total de 11 collectivités réparties sur 3 départements : l’Indre-et-Loire, une partie de la Sarthe et le bassin de population de Blois dans le Loir-et-Cher.
Implantée sur une parcelle de 4,5 h, la chaine de tri de 3200 m2 sera notamment équipée de 15 trieurs optiques afin d’atteindre un débit optimal de 18 t/heure. L’objectif est de trier plus de 50 000 tonnes de déchets pas an : emballages, papiers, journaux… provenant exclusivement de la collecte des poubelles jaunes de près d’un million d’habitants.

     Un centre de tri ultra performant
Le contrat pour la réalisation du site vient d’être signé par Aktid, dans le cadre de travaux réalisés en groupement avec les entreprises Coved, Eiffage Construction, Breust Chabrier architectes. « Encore une belle installation en vue », s’est félicité Aktid qui débutera le montage de la chaine en 2022. Près de 76 millions d’euros vont être consacrés, 39 pour la construction, et 37 pour l’exploitation sur 7 ans confiée elle à Paprec.
Par la rédaction, le 17/05/2021
Mat Environnement
L'actualité de la filière environnement.

Découvrir
S'abonner