x
Menu  
À la une   Chantiers   Économie   Entreprises   Hommes & Métiers   Matériaux   Matériels   Salons   Newsletters
Bientôt une station d’avitaillement en carburant propres à Réau
Bientôt une station d’avitaillement en carburant propres à Réau
L’EPA Sénart et SIGEIF Mobilités ont signé un partenariat afin de construire une station d’avitaillement en carburant propres dans la commune de Réau (77), sur le parc d’activités de l’A5-Sénart.

Au premier trimestre 2022, sera mise en service la station d’avitaillement en carburants propres la plus vertueuse d’Ile-de-France. C’est du moins le pari que se sont lancés l’EPA Sénart et SIGEIF Mobilités, interlocuteur privilégié des acteurs publics franciliens pour le développement des mobilités écoresponsables.

Elle sera située à l’entrée du parc d’activités de l’A5-Sénart et permettra aux entreprises locales de l’écosystème supply chain et e-commerce, et aux poids lourds en transit, de s’approvisionner en gaz naturel véhicule (GNV), bio-gaz (bioGNV), gaz naturel liquéfié (GNL) et azote liquide. Un espace est également prévu sur l’emprise du terrain pour permettre la création d’une station d’avitaillement en hydrogène.

Un enjeu environnemental

Le développement des stations d’avitaillement en gaz constitue un enjeu majeur pour les prochaines années. D’autant que par rapport au diesel, ce carburant présente des émissions d’oxyde d’azote 50 % plus faibles et n’émet aucune particule fine. Issu de la méthanisation de déchets verts, le bio-GNV permet ainsi de diminuer de 80 % les émissions de gaz à effet de serre.

« Le principal frein au développement de la mobilité GNV et bio-GNV est aujourd’hui le manque d’infrastructures, car la plupart des aménageurs ne se posent la question de l’installation d’une station d’avitaillement qu’après l’achèvement de la commercialisation d’un parc d’activités », souligne Jean-Michel Philip, directeur général de la SEM SIGEIF Mobilités. « Nous avons immédiatement adhéré à l’approche proactive des mobilités durables de l’EPA Sénart : dès le stade de la réflexion sur la conception du parc de l’A5 Sénart, l’EPA Sénart a réservé une emprise de 5 000 m2 à proximité immédiate de l’A5 A et de l’A5 B, pour permettre l’implantation d’un équipement permettant aux transporteurs d’accéder à une offre de carburants durables à l’état liquide ou compressé parmi les plus complètes de France ».

« Nous souhaitons, notamment, permettre à l’écosystème supply chain du parc de l’A5-Sénart (120 entreprises présentes, représentant 2 600 emplois à terme sur 550 000 m2) d’anticiper le virage réglementaire de l’interdiction de la circulation des véhicules diesel dans Paris en 2024, en offrant à ces acteurs économiques les moyens d’un développement pérenne et vertueux de leurs activités », ajoute à son tour Aude Debreil, directrice générale de l’EPA Sénart.
 
Par La rédaction, le 15/07/2020
Mat Environnement
L'actualité de la filière environnement.

Découvrir
S'abonner