x
Menu  
À la une   Chantiers   Économie   Entreprises   Hommes & Métiers   Matériaux   Matériels   Salons   Newsletters
Des chips au biométhane
Des chips au biométhane
Le fabricant d’installations de biogaz Weltec Biopower vient d’achever la construction d’une usine de biométhane pour le producteur français de chips Bret’s à Saint-Gérand, en Bretagne.
 
Alimentée avec les rebuts de production et les boues de la station de traitement des eaux de l’’usine, elle produira 200 m3 de biométhane purifié par heure, couvrant les besoins d’une ville de 5 000 habitants. Au total, 22 000 t de résidus de pomme de terre et d’’amidon, additionnées à des boues de lavage.
 
Les substrats solides et liquides sont d’abord mélangés et broyés en entrée dans le robuste système MULTIMix. Après ce prétraitement, le mélange arrive dans le digesteur en acier inoxydable de 4 436 m3. Le cycle des substrats comprend aussi un post-digesteur de 4 436 m3. Les digestats sont finalement utilisés comme engrais de qualité par des agriculteurs de la région.
 
Le processus de valorisation du biogaz en biométhane est également durable : pour son conditionnement, Weltec Biopower a intégré la technologie d’’épuration membranaire au conteneur compact. Alain Priser, le responsable du marché français chez Weltec, précise : "le biogaz brut passe par plusieurs étapes de purification afin de le sécher et le nettoyer des impuretés. Le CO² est ensuite retiré du biométhane. La séparation membranaire à trois étages a déjà été éprouvée sur d’autres sites Weltec et permet d’’obtenir un rendement épuratoire supérieur à 99 %".
 
Autre avantage, la compression en amont de l’épuration permet d’’injecter le biométhane directement dans le réseau public sans compression supplémentaire. La séparation se fait à température ambiante et sans ’ajout de produits chimiques. L’’unité produit environ 200 m3 de biométhane à partir de 400 m3 de biogaz brut.
 
Par la rédaction, le 17/09/2019
Mat Environnement
L'actualité de la filière environnement.

Découvrir
S'abonner